Photonis, la conclusion d’une saga ?
France
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire
| Effisyn S.D.S | Industrie | Défense  Vu 2463 fois
Article N°24615

Photonis, la conclusion d’une saga ?

Je vous propose en lecture cet article publié sur mon site. Je rappelle les dessous de l'histoire et j'essaie de mettre en exergue les dessous de cette tentative de prise de contrôle par le groupe américain Teledyne.
Vous retrouverez aussi les deux articles précédents sur le sujet.

Bonne lecture.

 

En quoi la conclusion de cette affaire est-elle pleine d’enseignements ? Pourquoi, le fait que Teledyn cette entreprise américaine qui avait des visées sur Photonis, a finalement jeté l’éponge ? C’est de cette saga que nous allons essayer de tirer des enseignements plus larges que cette simple affaire.
 

Quels étaient les enjeux ?


Sans vouloir réécrire l’ensemble de l’histoire et des articles qui l’ont couverte, en résumé, Photonis afin de continuer sa croissance et son développement avait besoin de fonds comme beaucoup d’entreprises. Ce qui est remarquable dans cette affaire, c’est la concordance de plusieurs facteurs clés :
  • Malgré sa petite taille, Photonis est un acteur majeur de la défense française, notamment dans l’équipement de ses forces spéciales
  • Photonis détient nombre de brevets dans l’optronique son domaine d’excellence
  • Télédyne est un acteur lui aussi de la défense, mais américaine
  • Toute entreprise avec une participation majoritaire américaine, est susceptible d’être restreinte dans ses activités d’exportation, compte tenu des lois américaines et notamment leur extraterritorialité qu’on leur accorde de fait…
Le risque de perte de souveraineté dans un secteur technologique stratégique, critique pour notre autonomie est réelle. En effet de par le contrôle américain, l’état US aurait pu nous imposer des restrictions sur l’utilisation de notre propre technologie. Pour mémoire, ceux qui choisissent d’acheter du matériel militaire américain comme le F35 acceptent potentiellement sans le savoir ou sans vouloir le savoir une restriction sur l’utilisation de ces systèmes d’armes pourtant coûteux !
 

Que nous apprend le retrait de l’offre Teledyne ?


Un des points marquants, c’est que la possibilité d’investir dans Photonis a été assortie de conditions imposées par l’état (Les Echos) comme la participation minoritaire de la BPI et un droit de véto sur les activités européennes de Photonis. Ces restrictions ont eu un effet dissuasif sur les appétits de Teledyn.
L’extrapolation que je me permets de faire quant à cet épisode, c’est que l’opération de Teledyn était très probablement téléguidée par le gouvernement américain et ses intérêts de défense, avec l’espoir de pouvoir torpiller l’autonomie stratégique de la France et au passage de dépouiller un de nos fleurons industriels de brevets critiques !
Il faut en effet arrêter de croire que nous sommes dans des échanges libres où seuls les intérêts privés jouent. Dans le domaine militaire plus encore que dans d’autres domaines, les américains veulent assoir leur domination sans partage y compris chez leurs alliés. Un autre exemple de cette volonté d’assujettir ses alliés est l’épopée du F35, cet avion de combat « nouvelle génération » que les US imposent à leurs partenaires.
Ce programme est un échec en termes aéronautiques, un avion qui a des performances techniques au final assez peu satisfaisantes (ne peut dépasser le mur du son trop longtemps, craint les éclairs et j’en passe…) et une disponibilité opérationnelle misérable, mais surtout un système d’information vendu avec qui dépend complètement des autorités américaines… Si c’est un échec aéronautique, il s’agit pourtant d’une victoire géostratégique majeure !  En effet tous les alliés qui ont cédé aux pressions américaines, y compris nombre de pays européens, se retrouvent avec des budgets de défenses « explosés », pieds et poings liés à ce choix, dans l’incapacité de maintenir une industrie aéronautique militaire complète. La France est un des rares pays qui a encore réussi à maintenir son indépendance géostratégique. C’est pour cela que nos « amis » américains font leur possible pour nous empêcher d’exporter le Rafale, bien supérieur à leur produit…
 

En conclusion


Les américains sont en guerre économique et d’influence, ils n’hésitent aucunement à faire leurs courses auprès des entreprises européennes, où l’environnement protecteur est quasi inexistant. Ce qui est vrai pour les américains, l’est aussi pour les chinois, ou les russes.
On pourrait se dire, oui mais il s’agit d’un domaine particulier, celui de la défense…
Mais dans tous les domaines stratégiques technologiques, c’est la même politique qui les anime. Il nous faut en donc prendre conscience, car cela est vrai notamment pour l’industrie du numérique…
Nous parlons de souveraineté européenne avec le service cloud Gaïa-X, et pourtant il sera ouvert aux opérateurs américains et chinois… Où est la souveraineté (l’Usine Digitale) !!
 

Emmanuel MAWET

Lien :https://effisyn-sds.com/2020/10/21/photonis-la-conclusion-dune-saga/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG